MOFIF séance d'entraînement par ICL

PHOTO: Elaineisgoingplaces320/Nappy

Par Monica Tonlé

L'hiver dernier, nous avons eu le plaisir d'animer deux formations entièrement en français avec des femmes du MOFIF (Le Mouvement Ontarien des Femmes Immigrantes ... ). Ces merveilleuses participantes ont dû faire face à un triple éventail de défis, de ne pas parler la langue prédominante dans leur nouveau pays à être des nouvelles arrivantes et des femmes. Et ils ont pris toute cette expérience et l'ont transformée en carburant pour propulser leurs projets. D'après mon expérience, l'adversité ne rend pas les gens plus gentils ; elle les blesse, et c'est aux individus de montrer leur force et de puiser dans leur puissance et leur humanité. Et quel groupe puissant c'était.

Les participants feront l'expérience de la formation ICL complète en participant à trois cours. Tout d'abord, notre formation fondamentale Building Skills for Change a commencé en février où, pendant six semaines, elles ont appris de nombreuses compétences d'organisation essentielles. Lors du moi de Mai à Juin, les femmes intéressées ont reçu une formation supplémentaire et ont commencé leur parcours pour devenir des animatrices ICL francophones formées en suivant le cours de « Formation des Formateurs ». La dernière partie de leur formation est une classe Run for Office (Course aux élections), où les femmes acquerront les compétences nécessaires pour se présenter à des postes politiques ou des postes de directions élues. Une participante a exprimé ce qu'elle a retenu de la formation ICL : «Partager votre histoire est le début de la guérison et la construction d'un pont vers les autres. »

L'équipe d'animation et d'enseignement a été honorée de travailler avec un groupe aussi actif et passionné. Des mères, des grands-mères, des tantes et des sœurs de tous horizons se sont réunies deux heures par semaine. Leurs expériences de vie ont rempli le cœur de toutes les personnes présentes. Raymonde, aide les parents d'enfants autistes, a décrit sa vie avant de venir au Canada, «J'avais un présent, mais pas d'avenir, j'avais une belle vie là d'où je viens, et je suis parti pour le mieux. » La plupart des participantes se connaissaient déjà, pourtant elles se sont quittées plus proches que jamais. Des rires remplissaient souvent tous les carrés de zoom, des blagues, des confessions et d'adorables bébés étaient à l'honneur. Une vague palpable d’empowerment s'est répercutée sur la cohorte, et celles qui sont venues sans projets actifs sont reparties après avoir offert un coup de main à leurs partenaires.

En bref, la formation du MOFIF a été un spectacle des hauts et des bas de la vie canalisés pour créer des solutions innovantes aux problèmes proches de ce groupe de femmes. Félicia Samuels, l'une des animatrices, a déclaré en guise de conclusion : «Je vois des femmes qui ont vécu des choses et qui sont prêtes à changer les choses. » 

Et c’est évident qu’elle a raison. 

PS Est-ce le début d'une vague de formations en français pour ICL ? Seul le temps nous le dira.

Passer à l'action

Formez-vous
Nous contacter

The Institute for Change Leaders is brought to you by the Faculty of Community Services at X University.

Ryerson University